Retour à l'accueil
Les Superstitions 
 Les Superstitions
Le chiffre 13 
 Le chiffre 13
Les Superstitions et la Mort 
 Les Superstitions et la Mort
Les superstitions et Noël 
 Les superstitions et Noël
L' ascendant 
 L'ascendant
Astrologie 
 Horoscope de la semaine
 Les composantes céléstes
 Le Grand Horoscope 2017
 Astro forme
 Astrologie Amérendienne
 Astrologie Arabe
 Astrologie Egyptienne
 Astrologie Indienne
 Horoscope Celitque ou Gaulois
 Le pouvoir des rêves
 Horoscope chinois 2017
 Le sexe et les signes astrologiques
 Spécial bébé et future maman
Les secrets de Serge Arias 
 Naissance de l'Astrologie
 Mes Secrets
 Cafédomancie
 L'aleuromancie
 L'astragalomancie
 La cristallomancie
 La chiromancie
 La communication avec l’au-delà
 La lécanomancie
 La lithomancie
 La lune dans les signes
 La phrénologie
 La Tasséomancie
 Le pouvoir des allumettes
 Le pouvoir des rêves
 L'encromancie
 Les baguettes d'achilée
 Les blancs d'oeuf
 Les dominos
 Les secrets des Koris
Les signes 
 Signes astrologiques
Sites amis 
 BelleMartinique.com
 Gaïa Network
 Radio media Antilles

 

 


 

 

 

 


 

 

 
  Mystères d'hier et d'aujourd'hui   Voyant des stars   Actualité   Spectacles   Contactez moi   Liens partenaires 
   

LES BAGUETTES D ACHILEE

 
Le Yi Jing ou YiKing se tire traditionnellement avec des tiges d'achilées depuis l'antiquité. L'achilée a une longue tradition médecinale. Cette herbe dont les feuilles et les fleurs en compresses arrètent les saignements a de tout temps été utilisée aussi bien en orient qu'en occident. Le nom occidental dérive d'ailleurs de la légende qui veut qu'Achille ait utilisé cette herbe pour soigner son armée.
L'achilée est la racine yin, du tirage yang du Yi Jing. La manipulation des 50 tiges et le rituel qu'il impose force l'esprit à se poser, à se focaliser sans tension sur la question. Un tirage ne se fait pas à la va vite, en 2 minutes. C'est un moment important et la demi-heure qu'il va prendre est remplie d'intention et d'attention. C'est cela qui renforce l'adéquation entre le tirage et la situation.
L'achilée est une plante qui fournit de belles tiges qui deviennent dures mais non cassantes en séchant. Elles peuvent durer des décennies sans s'abimer, se patinant doucement avec le temps. Leur contact doux, mais non lisse est agréable, à la fois léger et ferme. Manipuler des tiges d'achilée, comme de plonger ses mains dans un seau de riz, sont des plaisirs simples qu'il ne faut pas négliger.
Les  tiges ont été cueillis pendant l'été, juste après la floraison de la plante. La cueillette s'effectue sur quelques jours et se fait lorsque le soleil est à son zénith. Les plantes qui sont choisies proviennent de parties sauvages de la montagne, là où seul quelques habitués passent et loin des sentiers de randonnées.
 
Juste après la cueillette, sur le lieu de la récolte, les tiges sont coupées à une longueur d'environ un empan. Puis elles sont groupées par paquet d'environ 50 et solidement attachées par un lien de cuir. C'est ainsi qu'en séchant elles vont garder leur forme rectiligne. Les tiges sont exposées au soleil pendant tout l'été ce qui va lentement assurer leur séchage. Les liens sont vérifiés et retendus tous les jours pendant environ deux mois.

Vient ensuite un premier tri qui va écarter celles qui sont trop tordues, trop fines, trop grosses, ou qui présentent des défauts rédhibitoires. Puis les tiges sont groupées en paquets de manière à proposer des ensembles à la fois homogène au toucher, mais varié à l'œil. Ce dernier travail réalisé les paquets sont stockés à l’abri de l'humidité.
Il se produit moins d'une dizaine de paquets de tiges d'achilée par an.
C'est un choix.
La réalisation d'un paquet d'achilée entre les différentes étapes de récolte, coupage, séchage, tri prend environ 3 heures. Sans compter les déplacements de plusieurs heures vers les lieux de cueillette.